Search
Auteur
Editeur
Generic filters
Catégories

Libraire indépendant, éditeur dissident

Search
Auteur
Editeur
Generic filters
Catégories

Guerre discriminatoire et logique des grands espaces

Carl Schmitt

25,00

En stock

Cet ouvrage réunit deux textes fondamentaux publiés par Carl Schmitt à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, et qui se complètent mutuellement.
292 PAGES
ÉDITÉ PAR Krisis
ISBN 978-2-916916-06-4

L’avis du libraire

Quatrième de couverture

Cet ouvrage réunit deux textes fondamentaux publiés par Carl Schmitt à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, et qui se complètent mutuellement. Le premier est une vigoureuse critique de la Société des Nations (SdN) et de l’ordre juridique international qu’elle a tenté de mettre en place, ordre lié à la notion de « guerre juste », c’est-à-dire de guerre discriminatoire, où l’ennemi est moralement discrédité et représenté comme un criminel en guerre contre l’« humanité », qui ne doit pas seulement être battu, mais définitivement éradiqué. Le second texte fournit sa réponse : la mise en place de « grands espaces » excluant l’intervention de puissances étrangères, à l’instar de la « doctrine Monroe » adoptée en 1823 par les États-Unis.

L’actualité de cette analyse est évidente, au moment où l’on enregistre un retour de la « guerre juste » et où la mondialisation appelle la constitution de « grands espaces » qui pourraient être autant de pôles de régulation de la globalisation dans la perspective d’un monde multipolaire. A partir d’un examen minutieux de l’évolution du droit international, Carl Schmitt, il y a plus de 70 ans, annonçait l’avènement de la « guerre globale ». Il parlait même déjà d’« intervention humanitaire » et d’« Etats-voyous ». « Nous pensons aujourd’hui à l’échelle planétaire, par grands espaces », écrivait-il. L’avenir est aux grands ensembles continentaux, aux grands espaces et aux empires qui peuvent les protéger

Nous Contacter